Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Week-end avec Sainte Maxellende

La clôture de la neuvaine a eu lieu ce week-end, entre le spectacle des "P'tits Bonheurs" ", la messe, la vénération des reliques, les temps pour honorer Sainte Maxellende n'ont pas manqués !

Misères et Corde

 

L'affiche parle d'elle même : nos misères, nos difficultés, nos péchés nous éloignent du Christ, cette corde tendue vers nous, il suffit de la saisir pour obtenir son pardon, sa miséricorde.

 

De l'ancien testament au attentat du 13 novembre 2015, de Noé à Mère Teresa, les épisodes de la vie et les figures ne manquent pas pour nous dire la grande miséricorde de Dieu.

A l'aide de chansons écrites pour l'occasion et de scénettes, le spectacle se déroule agréablement. Un diaporama permet que l'assistance chante également et vive les enchaînements.

Tout ce qui se dit nous rapelle un évènement, une situation, notre vie.... EFFECTIVEMENT comme elle est grande la MISERICORDE de DIEU !

Pour tout cela et dans un chant final : " nous pouvons te dire MERCI et nous pouvons t'écrire MERCI ! "

 

MISERES ET CORDE 19 MISERES ET CORDE 19     MISERES ET CORDE 4 MISERES ET CORDE 4     MISERES ET CORDE 2 MISERES ET CORDE 2  

 

Dimanche 13 novembre: l'église fête Sainte Maxellende

 

La messe du dimanche a attirée de nombreux pélerins, avec la présence de l'abbé Maurage et du groupe "voir ensemble". Les reliques de la Sainte étaient exposées devant l'autel.

Le père Hervé a présenté les concélébrants présents dont Pierre-Germain Boutteau, ancien doyen de Caudry !

Le prédicateur, l'abbé André Merville, pour clôturer à la fois cette neuvaine et l'année de la miséricorde, a capté son auditoire lors de l'homélie en proposant que Caudry devienne " la capitale de la France et de la femme" avec une journée de la femme le 13 novembre évidemment !

 

N'hésitez pas à écouter son homélie !

 

STE MAXELLENDE2016 21 STE MAXELLENDE2016 21    STE MAXELLENDE2016 76 STE MAXELLENDE2016 76  STE MAXELLENDE2016 16 STE MAXELLENDE2016 16  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La messe s'est achevée avec la procession jusqu'à la chapelle de la rue Locarno où la statue de la sainte redonnant la vue à son bourreau est laissée juqu'aux vénérations de l'après midi.

 

 

 

Vénérations des reliques

 

Le rendez-vous était donné à la chapelle... Les abbés Beaumont, Tchitembo, Dellouh et Maurage portent la statue en procession jusqu'à l'église sous les refrains de " patronne si chère"

Le Père Merville propose un commentaire de la lecture de la seconde lettre de St Paul Apôtre aux Corinthiens (5, 17-21) en trois points :

  • le goût de prier : l'année de la miséricorde rappelle à tous que Dieu est misécordieux, comme le Père du Fils Prodigue il nous tend les bras et attend que nous nous y jetions pour un pardon. Nos déceptions, nos difficultés nous ont fait perdre le goût de Dieu, le goût de rendre grâce. Qu'il est facile de s'éloigner, Maxellende aurait pu aussi faire ce choix. Si nos coeurs s'endurcissent, cela devient un poison dit le Pape François, nous n'avons plus le goût de Dieu, ni du pardon, ni de la miséricorde.
  • La sainteté de Maxellende ne peut se dissocier de celle d'Hardouin, ce malheureux a tellement regretté son geste et implorer le pardon de la sainte et la miséricorde de Dieu, que sa prière est exaucée et il retrouve la vue ! Nous pouvons demander à nos anges d'aller voir nos " agresseurs" ou " agressés" pour demander pardon c'est une première étape vers le pardon. Celui-ci peut prendre du temps et demander toute une vie !
  • Le pape nous demande de désamorcer cette vengeance qui est parfois en nous. Implorons Sainte Maxellende qui a su le faire, la vengeance ne sert à rien ! Jésus nous demande qu'on lui offre toutes nos croix. Il a su, après des crachats, des insultes, la flagellation, la couronne d'épines, racheter toute la haine de ses bourreaux, il est Dieu. Grâce à lui, nous pouvons effacer la vengeance ! Hardouin nous aide aussi en cela, il était aveuglé mais il n'est jamais trop tard pour retrouver la miséricorde de Dieu, le pape nous redit souvent " laissez-vous réconcilier avec Dieu"  Acceptons de le faire comme Zachée, le Fils Prodigue. Hardouin au passage de la châsse de Sainte Maxellende, ses yeux s'ouvrent car il voit la miséricorde de Dieu.

 

Après cette intervention les fidèles ont pu vénérer les reliques, chacun ayant dans le coeur une intention particulière après ce qui venait d'être dit !

On ne pouvait partir sans remercier Celui qui nous réunissait, un temps d'adoration continue donc notre prière.

 

Puis vient l'heure de la translation des reliques

 

STE MAXELLENDE2016 75 STE MAXELLENDE2016 75    STE MAXELLENDE2016 82 STE MAXELLENDE2016 82     STE MAXELLENDE2016 84 STE MAXELLENDE2016 84  

 

 

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié Dimanche 13 novembre 2016 • 810 visites

Le temps de l'Eglise

Lectures du jour :

> Avec Messe Infos

Actualités de l'Eglise

Sortie de l’ouvrage : « Protection, délivrance, guérison »
A l’occasion de la publication prochaine par les éditions Mame du livre intitulé : Protection,...

Le Père Vincent Siret nommé recteur du Séminaire pontifical français de Rome
Le Père Vincent Siret, nommé recteur du Séminaire pontifical français de Rome.

Fête de la Saint-Martin : Rassemblement diocésain à Tours
A l’occasion de l’année Saint-Martin, un rassemblement diocésain se tiendra le jeudi...

Commentaires du dimanche 28 mai
28 mai 2017, 7éme dimanche de Pâques, commentaires des lectures bibliques, Marie-Noëlle Thabut,...

Homélie du dimanche 28 mai
Septième dimanche de Pâques

Haut de page