Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Sous le regard du Bon Pasteur

L'icône du Bon Pasteur a passé sa semaine à l'école St Joseph; Petits et grands ont pu chaque jour se rendre au pied de celle-ci pour un temps d'échange, de partage, de prière.

Côté maternelle

Les 3 classes de maternelle se sont retrouvées chaque jour autour de l'icône du Bon Pasteur.

 

Ils ont découvert celle-ci le lundi : ils y ont vu Jésus, une auréole, une crosse, un mouton, du bleu, du rouge, du doré....Puis à la lecture de la parabole du Bon Berger, ils ont trouvé des similitudes avec l'icône.

Le Berger connaît ses brebis par leur nom comme Jésus nous connaît tous par le nôtre ! Le berger guide ses brebis, il les conduit sur le bon chemin, vers des pâturages... Jésus aussi nous guide et c'est Marie qui nous conduit à Lui ! C'est Gianni qui nous en fait la remarque en chantant : " Regarde l'étoile, invoque Marie, elle nous conduit sur le chemin"

Les bergers n'étaient pas des gens appréciés à cause de leur odeur et leur ignorance et pourtant c'est à eux que la naissance de Jésus est annoncé par les anges et ce sont les premiers à le voir et l'adorer....

Jésus est venu pour aider et aimer ceux qui ne le sont pas comme les bergers.

Sa mère Marie apparaît dans le monde et en France souvent à des petits bergers : Lourdes, Banneux, Fatima

 

Les enfants font connaisssance le mardi avec Jacinthe, Lucie et François, trois petits pastoureaux portugais à qui Notre Dame du Rosaire apparaît les 13 du mois, de mai à octobre 1917. Le dessin animé qui leur raconte cette belle aventure, les ravit.

 

 

Le jeudi , il découvre sur le plafond de nombreuses représentations du Bon 19478236_p 19478236_p  Pasteur, il y en a une qui les bouscule: Jésus n'a plus un mouton sur le dos mais un homme !

 

Jésus nous porte effectivement quand nous souffrons, quand nous pleurons.

Nous sommes comme la brebis perdue. Quand nous sommes égarés il vient à notre recherche et nous porte secours !

 

Ensuite nous revivons cette histoire de la brebis perdue dans une vidéo de quelques minutes avec une dame qui conte au fur et à mesure qu'elle dessine l'histoire.

 

Le vendredi, notre action de grâce se termine dans le chant " tu es mon berger", et "regarde l'étoile", les enfants se donnent la main pour dire le Notre Père et notre prière monte vers Jésus pour qu'il appelle parmi ces 90 têtes blondes des filles à la vie religieuse, des garçons à la vie de prêtre ou de diacre !

 

 

Côté primaire

Les classes du CP au CM2 ont pu également se rendre dans la semaine au pied de l'icône, et noté après un temps de partage avec leur enseignante leur ressenti sur un mur d'expression !

 

BON BERGER 3 BON BERGER 3    BON BERGER 6 BON BERGER 6      BON BERGER 5 BON BERGER 5  

 

Mais le moment fort pour ces classes a été la rencontre avec le prêtre, le diacre et les religieuses de la paroisse qui sont venus témoigner de leur vocation. Par petits groupes, ils ont pu rencontrer chacun des témoins pour un temps d'écoute et d'échange ! Jean-Denis, Michel et Marcelle, Marylène et Albertine ont répondu à toutes les interrogations des enfants !

 

Voici le résumé de la classe de CM1 de Mme Magali:

 

"Nous avons rencontré Jean-Denis, 256 ans, prêtre. Il a voyagé dans beaucoup de pays : Amérique, Afrique, Portugal....Il apprend aux gens à s'aimer et faire la paix. Petit il s'ennuyait un peu à la messe,il veut donc la rendre accueillante pour tout le monde : tapis, jeux pour les petits, .... Il a été chargé d'une mission à 16 ans.

Puis nous sommes partis à la rencontre des soeurs du Prado. Elles vivent en communauté, elles prient ensemble. Certaines ont un métier et toutes sont là pour aider les gens, les enfants au caté; elles sont habillées comme nous elles n'ont pas de voile. Albertine vient de Madagascar.

Elles partagent leurs biens dans la communauté et passent beaucoup de temps à l'église.

Notre dernière rencontre se fait avec Michel et Marcelle, ils sont mariés. Michel est diacre, il a fait plus de 4 ans de formation pour devenir diacre; il a reçu sa mission de Mgr Garnier. Il a ressenti cet appel au diaconat à Lourdes. Il a rencontré là-bas un jeune homme avec lequel il a prié. Tout est parti de son coeur ! Il joue plusieurs rôles: préparation aux baptêmes, au mariage mais lors du mariage de son fils il a joué le rôle de père et non de diacre ! Il a baptisé ses 4 petits-enfants. Il tient beaucoup à son rôle de père et grand-père dans sa vie de diacre. Il est accompagné dans sa mission par sa femme. "

 

Les familles avaient été invitées à passer le mercredi et la paroisse s'était donnée rendez-vous pour l'Angelus ce même jour.

 

Ce fut une belle semaine pour tous, petits et grands. Sans doute des graines de vocations ont été semées ici et là, prions pour que nous en voyions un jour les fruits !

 

 

 

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié Mercredi 08 mars 2017 • 661 visites

Haut de page