Journée à Arras

Les Aumôneries de l'Enseignement Public se sont retrouvées à Arras pour une journée pleine de surprises et d'émerveillement !

Arras accueillait aujourd'hui 190 jeunes et accompagnateurs des aumôneries du diocèse de Cambrai.

Partis de bon matin en car ou en voiture selon leurs lieux d'habitation, ils se sont tous retrouvés pour 9h15 sur la grand place d'Arras.

Répartis en deux groupes, une partie a pu visiter les boves de la ville et le beffroi, une autre a admiré l'exposition "roulez carrosses" !

Avec Elodie notre guide nous avons parcouru une partie des souterrains arrageois; 19km de boves et caves sillonnent le sol d'Arras.

Les boves sont à 12 m de profondeur, les caves se trouvent entre 4 et 8m. Elles sont d'anciennes carrières de craies , gardées précieusement et ouvert au public, ce dernier retrouve par 11 degrés été comme hiver, les dessous de la ville qui fut espagnole jusque 1640. Sous Philippe II il y a trois marchés par semaine sur la place et on entrepose les céréales, les vins et bières ainsi que les légumes dans les caves pour une meilleure conservation; à l'époque les maisons sont de bois et lors d'un incendie c'est tout un quartier qui part en fumée, Philippe II décide que les maisons seront désormais de pierres ( place d'Arras).

Pendant les guerres, ces boves ont également servies d'abris aux populations et soldats français et britanniques.

Après cette intéressante visite, jeunes et animateurs ont pu admirer la ville du haut du beffroi, une pure merveille !

Après un pique nique rapide dehors pour la lupart car il fait tout de même 16 degrés en ce 07 novembre, la troupe regagne la place pour 13h30 et la suite des visites.

L'exposition "Roulez carrosses" dans labbaye St Vaast nous attend. Le ton est donné dès que nous franchissons les portes du musée : un carosse moderne traverse la cour et une dame d'une autre époque nous accueille à l'entrée.

Pendant près de deux heures, la guide nous conduit au travers les siècles, de Louis XIV à Napoléon, des chaises porteurs aux traîneaux en passant par les carrosses, plus rien n'a de secret pour nous. Nous savons désormais distinguer le carrosse, de la berline, le char funèbre du coupé, nous savons pourquoi certains chevaux sont appelés timoniers et connaissons la définition du col de cygne !

Il était normal de finir cette agréable journée par une action de grâce à l'église St Jean Baptiste.

L'exposition "roulez carrosses" est visible jusque novembre 2013 et est gratuite chaque premier dimanche du mois, une belle sortie à vivre en famille !

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié le Mercredi 07 novembre 2012 • 2940 visites

keyboard_arrow_up