A la découverte de Lisieux

Ce sont 6 cars qui se sont mis en route ce lundi 20 avril en direction de la Normandie. Lisieux pour les 7-11 ans, un pèlerinage attendu pour 250 enfants et leurs accompagnateurs.

Partis d’ Avesnes, de Cambrai, du Cateau, de Bouchain, de Solesmes ou St Amand, ils se sont tous retrouvés après deux heures de trajet pour la pause sur une aire d’autoroute !
L’ambiance dans le bus est agréable, les enfants font connaissance avec d’autres, avec leurs animateurs, avec le chauffeur. On apprend les chants qui rythmeront nos deux journées.
Nous arrivons les premiers ( le bus 3) et découvrons Lisieux sous soleil et brouillard ; le pique nique pris, nous filons découvrir le chemin de croix derrière la basilique.
Nous prions sur la tombe de Zélie et Louis Martin, un écriteau nous signale que leurs corps ont été exhumés le 26 mai 2008 et que désormais ils seront vénérés dans un reliquaire à la crypte.

Les 300 pèlerins de notre diocèse sont attendus pour une célébration d’ouverture à la crypte. Les enfants sont en admiration devant ces murs et plafonds pas ordinaires !
« c’est beau », « ça a dû demander beaucoup de travail », « comme elle est belle cette église » entend on dans la bouche de nos jeunes pèlerins. Cette beauté impressionne aussi les adultes, toutes ces mosaïques sont une multitude de petites pièces qui seules, isolées ne forment rien mais assemblées donnent des couleurs et portent à la prière.
Au cours de la célébration, on accueille le Père Pascal, prêtre à Lisieux qui nous souhaite un agréable temps sur les pas de Thérèse et de ses parents. Il nous invite à être comme les oiseaux et fleurs des mosaïques qui recouvrent les piliers de la crypte. C'est-à-dire de sentir bon, un chrétien est quelqu’un qui répand une bonne odeur de sainteté, et à chanter et louer Dieu de tout notre cœur.

Les pèlerins sont invités cette année à visiter le Carmel. La guide Laurence qui nous emmène explique aux enfants les conditions de vie des Carmélites ; nous ne pourrons les rencontrer mais des vidéos et le musée nous permettent de bien comprendre ce qu’a été la vie de Thérèse au Carmel.
Nous achevons notre visite par la chapelle, grand silence et chacun du fond de son cœur remercie ou demande à Ste Thérèse de l’aider à cheminer au mieux aux côtés de Jésus.

 

La visite de la cathédrale et des Buisssonnets nous donnent des détails sur l’enfance de Thérèse. Un petit concours lancé par la guide sur le jouet préféré de Thérèse agite les esprits. Des réponses fusent de partout : « la dinette, madame, toutes les filles jouent à ça », « la poupée, elle est belle, on l’a vu dans la vitrine », « les cubes », « la corde à sauter » « jouer avec son chien Tom dans le jardin »… Le calme revenu, la solution est donnée, « à cause de son tempérament et sa grande énergie » explique Laurence, c’est la corde à sauter qu’elle utilisait le plus souvent. Pour que les enfants se souviennent de cela, un marque page représentant Thérèse à l’âge de 8 ans avec une corde à sauter dans les mains leur est offert.
Il nous faut maintenant regagner notre lieu d’hébergement à 36 km de Lisieux. Le bus nous emmène à St Germain Village dans un collège tout neuf où les élèves sont en vacances et nous prêtent donc leurs chambres et réfectoire. Les jeunes sont vite installés en chambre de trois, nous passons à la cantine où frites et nuggets redonnent quelques forces après cet après midi de marche ! Une veillée conclue la journée : quelques chants avec Angélique et Sylvain aident à entrer dans la prière puis chacun librement remercie le Seigneur.


« Merci Seigneur pour ces deux jours que nous allons passer à tes côtés, Thérèse nous montre comment te suivre »
« Merci à Jésus de nous aimer »
« Merci à vous, les enfants pour votre simplicité, naïveté, comme il est bon de vivre un pèlerinage au milieu de vous »
« Merci à tous ceux qui se sont mis en route pour faire que ce pélé soit une réussite ( les guides, le directeur et personnel du collège, les musiciens et accompagnateurs…) »
« Merci aux abbés Paul, Nova et Michel d’être là »


La nuit réparatrice pour les pieds endoloris, fut courte mais suffisante. Un lever à 6h30 met les troupes en route : rangement, petit dej’ et départ. Direction la crypte pour une messe avec les 5 autres bus du diocèse. Le programme étant différent pour chacun des cars, c’est l’Eucharistie qui nous réunit et permet de nous rencontrer avec les autres jeunes et animateurs.

 

La matinée se poursuit par les visites du dôme et de la basilique. Impressionnant ! 575 marches ont pu compter ceux qui n’étaient pas fatigués !
Après un méga pique nique pris sur la pelouse, l’heure des achats a sonné !

L’après midi s’achève par un temps de réconciliation pour ceux qui le veulent, un dernier coucou à Zélie, Louis et Thèrèse et nous reprenons la route pour retrouver nos familles et raconter notre séjour normand.

Depuis notre retour, textos, coup de fil et mails de remerciements arrivent de parents : « Nos enfants sont enchantés » « ils chantent toute la journée : alleluia, mon cœur est la joie » « ils sont très contents et parlent déjà d’y retourner l’an prochain »

Merci aux accompagnateurs ( Sylvain, Sylvie, Angélique, Jean-Philippe, Maryse, Marylin, Dorothée) pour leur patience et dévouement auprès de notre petite équipe de 37 enfants. Merci à ceux qui nous ont souhaité « bon pèlerinage » et confié des intentions de prières.

Voir les photos du doyenné de Cambrai !

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié le Mercredi 22 avril 2009 • 10046 visites

keyboard_arrow_up