/* */

Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Rencontre oecuménique

C'est en l'église de Quiévy que catholiques et protestants du doyenné du Cateau-Cambrésis se sont retrouvés pour un partage de la parole et un temps de prière ce mardi 23 janvier pour la semaine de l'Unité des Chrétiens.

Ce sont les Eglises des Caraïbes qui nous ont aidés à prier cette année, autour de la liberté. Marqués par leur passé colonial, ils voient la main de Dieu active dans la fin de l’esclavage. La trame proposée pour un partage en cette semaine de l'Unité des Chrétiens tient compte de ce lourd passé, des difficultés rencontrées à l'époque mais aussi de cette joie de la libération, et de cette espérance dans un monde meilleur !

 

« Le Seigneur est ma force et ma louange, il est mon libérateur »

(Ex 15,1-21)

 

Le chant d'entrée donne le ton " si tu dénoues les liens de servitude, si tu libères ton frère enchaîné alors la nuit de ton chemin sera lumière... "

Nous ne savourons pas assez cette chance d'être libre, d'autres chrétiens n'ont pas cette possibilité de prier librement, de travailler pour la gloire de Dieu sereinement, sans crainte d'être emprisonné, torturé ou exécuté.

 

Chaque participant reçoit à son arrivée un lien blanc qu'on attache à son poignet, toutes ces bandes seront utilisées pour former une chaîne.

Après une salutation par les célébrants et un moment de pardon, nous entrons dans le temps de la parole.

 

Avec la première lecture tirée de l'Exode, les Eglises des Caraïbes nous rappellent que la main de Dieu a libéré son peuple de l’esclavage, qui donnait espérance et courage aux Hébreux; aujourd'hui elle continue d’apporter espérance et courage aux chrétiens qui ont souffert ou souffrent encore du joug de l'oppresseur.

 

temps oecumenique2018 10 temps oecumenique2018 10    temps oecumenique2018 3 temps oecumenique2018 3    DSC_0063 DSC_0063  

 

 

Dans sa prédication, le pasteur Ivan RAKOTOVAO nous commente les trois textes entendus: dans nos têtes l'esclavage remonte loin, il est aboli depuis la fin du XIXème et pourtant....., des journalistes ont photographié en novembre 2017 une vente d' êtres humains enchaînés à la Lybie, l'exploitation des enfants ou des femmes dans certains pays nous rappelle que d'autres formes d'esclavage ou d'addictions ont vu le jour !

Les Caraïbes nous partagent à travers le choix de ces textes leur liberté.

"La libération des Hébreux est un acte de puissance de Dieu et ce cantique dit la reconnaissance du peuple pour Dieu. Etre libre c'est ne dépendre d'aucun maître (drogue, alcool, domination..). Le second texte dit la même chose différemment : nous sommes tous UN en Jésus-Christ, regardons-nous comme des frères et soeurs" (sans attitude de domination, sans pouvoir, sans gloire)

" Les chrétiens de Caraïbes veulent nous dire ce qu'a été pour eux cette liberté qu'ils ont temps chercher et nous invitent avec l'aide de l'Esprit Saint à être responsables et acteurs de liberté ! L'esprit ouvre une brèche dans notre coeur pour accueillir dans notre vie un nouveau souffle"

L'Evangile de Marc (5,21-43) est un évangile de guérison et de résurrection, la maladie exclut de la société, il faudra beaucoup de courage à cette femme malade. Jésus s'indigne contre la fatalité il lui dit " ta foi t'a sauvée", elle a été actrice de son salut"

en conclusion il propose trois points d'attention :

- restons vigilants

- gardons courage car il n'y a pas de fatalité, les peuples qui ont été esclaves nous le redisent

- prenons conscience de nos limites et chantons que le Seigneur est notre Force"

 

Après la prière universelle, chacun est invité à dénouer le lien qu'il a au poignet pour s'attacher à celui de son voisin et former ainsi une chaîne par rangée; la symbolique est belle...Les chaînes de fraternité seront ensuite déposées sur la croix.

 

DSC_0086 DSC_0086    temps oecumenique2018 9 temps oecumenique2018 9   temps oecumenique2018 7 temps oecumenique2018 7  

 

La célébration s'achève par une bénédiction des deux célébrants et un partage autour de nourriture moins spirituelle !

 

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié Mercredi 24 janvier 2018 • 596 visites

Haut de page