Confirmations

28 jeunes et adultes ont reçu le sacrement de confirmation ce dimanche 17 janvier en l'abbatiale St Martin du Cateau par Mgr Garnier.

Le sacrement de confirmation est le sacrement des fragiles aime signaler l'évêque. Tous devraient le demander !

Nous sommes tous fragiles dans la joie de croire, et ces 28 confirmands qui se présentent aujourd'hui devant nous sont un exemple pour les plus jeunes et les anciens déjà confirmés.

L'Evangile des noces de Cana est une splendeur annonce Mgr Garnier. "Il est étrange car on ne parle pas de la mariée et encore moins du chapeau de la mère de la mariée ajoute l'évêque en plaisantant ! Ce premier miracle, ce premier signe de Jésus est capital: le Christ donne le meillleur de lui-même sur la croix, quand il donne son sang ! Il est le plus généreux au moment où nous le sommes moins ! Il donne le meilleur de lui-même au moment de nos plus grandes ivresses. Chacun sait qu'il a toute sa place dans le coeur du Christ. Il ne réduit pas son don en fonction de nos capacités, qualités. Bien au contraire.....

Si nous sommes conscients de cela,

nous avons la possibilité d'une remise en marche !

 

Parmi les lettres reçues, quelques faits marquants, de nombreuses questions et doutes chez les ados.... Il faut poursuivre ce questionnement et le confronter avec d'autres, votre foi ne peut en rester aux certitudes ou doutes que vous aviez au caté ? ! leur propose Mgr Garnier.

Les lettres d'adultes signalent des parcours très diffférents, des douleurs ou difficultés mais aussi la joie de retrouver la foi, avec des animateurs qui déploient d'innombrables énergies au service des autres et qui sont heureux de transmettre leur foi....

La conclusion de l'homélie dit ceci : " il n'est jamais trop tard pour continuer de grandir dans la joie de croire et le courage de servir !"

 

L'Eucharistie se poursuit  avec la liturgie de la confirmation et l'invocation à l'Esprit Saint, chaque confirmand est appelé et beaucoup de joies se lit sur les visages !

Le sacrement se vit en silence au milieu d'une assemblée très attentive. Des parrains et des marraines qui s'avancent timidement mais avec conviction auprès de l'évêque et annonce le prénom de leur filleul de confirmation. Un beau moment dont tous se rapelleront.

 

Souhaitons que le recueillement et la prière ont permis aux familles et aux plus jeunes de réfléchir à ce sacrement comme une proposition future à ceux qui ne qui ne sont pas encore confirmés !

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié le Dimanche 17 janvier 2016 • 1367 visites

keyboard_arrow_up